Menu
visiteurs actuellement sur le site.
Medias > La fessée dans la littérature >
:: Mémoires d'un jeune homme ... ::
Disons le tout de suite, je ne mentionne ce roman que pour apporter une touche d'humour à cette rubrique (lisez l'extrait qui suit et vous comprendrez pourquoi je me sens obligé de dire cela).

Qu'on l'apprécie ou non, on est forcé de reconnaître que Frédéric Beigbeder sait écrire. Ce premier roman au style enlevé laisse déja percevoir les traits qui caractériseront l'écriture de l'auteur dans ses œuvres suivantes : fluidité, snobsime, parisianisme effréné ...

A chacun de se faire son jugement.
 
L'extrait.
Commander sur Amazon

L'extrait.          
Scènes de fessée dans les oeuvres littéraires.
Nul n'est irremplaçable : j'ai su par un des ricanements pantalonnés que Jean-Georges sortait avec Victoire.

Le soir même, c'est souvent comme ça, je les ai rencontrés chez le ministre d'État B. Jean-Georges faisait semblant de rien. Victoire était ravie de me narguer. J'aurais dû m'énerver mais j'étais trop lâche ou trop mégalomane.

   Alors je me suis vengé sur Anne cette nuit-là en lui administrant une fessée redoutable. Bien que ce genre d'échauffement ne lui deplût guère, il fallut qu'elle protestât pour la forme. Je dois reconnaître que je n'y allai pas de main morte, frappant ses hanches avec le journal de Stephen Spender (Éditions Actes Sud, 518 pages, 160 francs).

   À ce propos, j'aimerais m'autoriser une petite incidente sur les mérites comparés des différents écrivains pour ce type d'activités. Il est clair que les « Grognards » et affiliés seront trop légers, trop rapides ou trop souples, à l'exception , peut-être, de Denis Tillinac, idéal pour une franche correction terrienne, ou de Michel Déon, pour une note de discipline à l'irlandaise. Il conviendra également d'éviter les pavés : Sulitzer ou Francoise Chandernagor risqueraient de causer des ecchymoses disgracieuses. Sans tomber dans l'excès inverse, les Éditions de Minuit par exemple, trop coupantes ou trop sèches, l'idéal se trouve à mi-chemin entre la saga quantitative et la jeune littérature pressée. D'où le mérite incontestable des Éditions Actes Sud, dont le format étroit facilite la prise en main et le fessage à plat, spectaculaire sans être trop cruel. Les livres avant-gardistes, en voici la la confirmation, constituent une excellente punition.


Frédéric Beigbeder, Mémoires d'un jeune homme dérangé, ed. La Table Ronde, Paris, 1990.


Commander sur Amazon.fr          
Cliquez sur les liens pour commander ces articles sur le site www.amazon.fr